Une rapide Google Traduction de cet article :  http://jazzquad.ru/index.pl?act=NEWSSHOW&id=2018102601
« Le musicien biélorusse Dmitri Tokarev qui vit en France dans le cadre de son projet permanent NoOneIsReal a enregistré et téléchargé deux de ses nouvelles œuvres sur le réseau: « Hallow » et « Tribute To Prevert. »  Le premier d’entre eux, la composition en deux parties, est faite dans la caractéristique de la version électro-acoustique de Dmitri. Après une courte introduction, Tokarev plonge son auditeur dans des ondes électroniques, quelque peu chaotiques au début, puis acquiert, surtout dans la deuxième partie, un caractère rythmique régulier. Le second, « Tribute To Prevert », témoigne que Dmitri, à la suite d’un grand groupe des premières stars de la scène française (et pas seulement!), Est tombé sous le charme du travail du merveilleux poète et compositeur Jacques Prévert. Tokarev a choisi le poème « Le Jardin » en hommage au premier recueil de poèmes de «Vers» d’après-guerre. Texte lyrique, souvenirs d’amour, sons de la langue originale de la musique électronique, très bien combinés avec le rythme intérieur du poème.
En général, dans les deux disques, Dimitri Tokarev reste fidèle à la logique de son projet: la réalité est fragile pour lui, fantomatique, éphémère, comme la fumée de cigarette qui se dissout dans l’air, comme la trajectoire de vol des feuilles isolées en retard dans le jardin hivernal de Prévert, comme un amour qui passe, qui laisse seulement dans les âmes d’elle perdu. Et le rythme électronique n’est pas capable de donner une ambiguïté aux sentiments de l’auditeur ou du créateur de cette musique… »
N.O.I.R – Tribute to Prevert – Album
Retrouvez ces œuvres ici :

One thought on “JazzQuad.ru parle de N.O.I.R. à propos du tribute to Prévert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *